Lors du festival AutoMobility à Los Angeles, qui s’est déroulé du 27 au 30 novembre dernier, les véhicules autonomes étaient définitivement les vedettes. C’est dans ce cadre qu’Intel et Warner Bros. ont annoncé leur partenariat. Leur projet ? Proposer des expériences de divertissement immersives pour les voitures autonomes de demain.


Car l’une des grandes promesses de l’autonomie des véhicules est la libération de temps libre pour les usagers. Le temps passé en voiture n’est plus dédié à la conduite et demande aujourd’hui à être réinvesti dans d’autres activités. Cela peut-être l’occasion de travailler, en transformant les habitacles en véritables salles de réunion, ou encore de profiter d’un instant privilégié en famille.

Pour les deux partenaires, le champ des possibilités est immense et d’autant plus excitant. De l’intégration d’équipements de visionnage de films et séries, au déploiement d’expériences en réalité virtuelle et augmentée, le trajet en voiture se verra transformé. Un des exemples présentés lors d’AutoMobility est la possibilité de voyager au volant de la Batmobile dans les rues de Gotham City grâce à la magie de la réalité virtuelle !


Un processus de conversion


Mais Intel est également conscient des challenges à venir. L’adhésion du public aux véhicules autonomes ne se fera pas facilement et cette technologie n’évoluera pas sans des usagers prêts à lui faire confiance.

Intel : Voitures Autonomes

La question de la sécurité devient alors primordiale pour faciliter l’adoption de cette nouvelle forme de mobilité. Intel a notamment développé le Mobileye ADAS (advanced driver assistance system) qui équipe dès aujourd’hui certains véhicules connectés. Mais leur prochain grand chantier est leur participation à la mise en place de règles et de standards pour permettre la production de masse et l’adoption de véhicules autonomes.

Un travail de longue haleine s’annonce donc entre constructeurs, industries innovantes et pouvoirs publics pour proposer un règlement clair autour de cette nouvelle forme de mobilité.


De plateforme de divertissement à source de sécurité routière accrue, la voiture autonome est d’ores et déjà la nouvelle utopie de l’industrie automobile.