C’est le seul qui nous manquait : après un second et troisième prix l’année dernière, Mobility Tech Green repart cette année avec le premier prix dans la catégorie Service de l’année aux Trophées de l’Automobile et l’Entreprise ! Une distinction qui nous touche particulièrement et qui met en avant notre travail effectué sur le projet d’intelligence artificielle « Aiko » (Artificial Intelligence for Keyless Organizations).


C’est dans le magnifique cadre de l’Hôtel Mariott, sur les Champs Elysées, que s’est déroulée cette 23ème cérémonie des Trophées de l’Automobile & l’Entreprise. Le magazine, en pleine transformation avec l’arrivée de sa nouvelle rédactrice en chef Leslie Auzèmery, récompensait les projets les plus performants et innovants dans le domaine de la mobilité professionnelle et plus particulièrement de la gestion de flotte. C’est dans ce contexte que Mobility Tech Green a déposé sa candidature dans la catégorie Service de l’Année, qui récompensait les meilleurs outils au service des gestionnaires de parc. On vous dit tout d’Aiko, dernière brique de notre plateforme d’autopartage e-Colibri ! 

Retour en vidéo sur la soirée :


L’intelligence artificielle au service de la gestion de flotte


Présenté pour la première fois lors du CES 2018, notre projet d’intelligence artificielle au service de la mobilité professionnelle s’est depuis enrichi. Sur notre plateforme logicielle d’autopartage, e-Colibri, les gestionnaires de parc bénéficiaient déjà d’un reporting en temps réel de l’activité de leurs flottes, avec un module statistique poussé. Un outil idéal pour observer les leviers d’amélioration dans la gestion de véhicules, et ainsi pouvoir adapter la typologie du parc de manière précise.

A la une  En voiture pour lutter contre la maladie de Charcot : on vous raconte

Avec Aiko, nous souhaitons aller encore plus loin en saisissant l’opportunité immense que représente l’intelligence artificielle pour la mobilité professionnelle. Les nombres sont toujours à l’honneur, puisque ce projet se base sur des modèles d’algorithmes mathématiques. Ces derniers permettent grâce à une étude chiffrée de l’historique de parc de fournir des rapports prédictifs.

Plus que les données internes à la flotte, ce sont aussi des données externes qui sont prises en compte afin de fournir des conseils personnalisés au gestionnaire de flotte. Parmi elles, on peut citer la pollution, la météo, les conditions de circulation… Mais à terme, d’autres statistiques spécifiques pourront être inclues afin de répondre à des problématiques métier au cas par cas.

Après ce traitement informatique, les données seront traduites et transmises grâce à un avatar directement présent sur l’interface de notre logiciel de gestion d’autopartage. Par ce biais, nous voulons dédramatiser la problématique de l’intelligence artificielle en misant sur l’ergonomie et l’expérience client avant tout.

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer