Après une 433ème place l’année dernière, l’entreprise rennaise a gravi les marches pour atteindre cette année la 184ème place dans ce classement qui rassemblent les entreprises de la Tech française les plus dynamiques. Une évolution importante qui reflète bien les deux dernières années de Mobility Tech Green, dont la croissance aussi bien économique qu’humaine n’a jamais été aussi forte.


Les institutions de la réussite à la française, avec en tête de liste des géants du numérique comme Vente Privée, Cdiscount et Webedia, côtoient start-ups en pleine croissance. Le e-commerce et les entreprises de services du numérique sont particulièrement présents dans ce classement, qui s’ouvre néanmoins à d’autres secteurs d’activité innovants. Parmi eux, le transport.

La mobilité, dont le marché connait des changements sans précédents, s’empare en effet de plus en plus du numérique pour bouleverser les usages et les déplacements au quotidien. On peut citer bien entendu les plateformes de mise en relation de particuliers, avec un BlaBlaCar particulièrement en forme à la dixième place du classement. Mais ce sont aussi les services de réservation de véhicules en libre-service et les solutions de mobilité partagée à la demande qui investissent doucement mais sûrement le classement FrenchWeb 500.

Mobility Tech Green obtient donc le label FrenchWeb 500 pour la deuxième année consécutive et espère aller encore plus loin l’année prochaine avec de beaux projets dans les cartons ! 😉

Les critères de sélection

Afin d’établir ce classement, FrenchWeb prend en compte plusieurs critères afin d’évaluer le potentiel de croissance :

  • Chiffre d’affaires 2017
  • Taux de croissance du chiffre d’affaires
  • Le ratio chiffre d’affaires par salarié
  • Le rational résultat net / chiffre d’affaires
  • Un indicateur de potentiel de croissance, calculé sur les prévisions de recrutements et de levées de fonds
A la une  Mobility Tech Green accélère sur le marché de l'autopartage avec Bemobi, nouvelle marque du Groupe La Poste